Les partenaires de Teach for Belgium visitent l’Institut d’été

L’été est toujours une période très intense à Teach for Belgium : les nouveaux participants apprennent à se connaître et créent des liens forts ; les membres de l’équipe débordent d’enthousiasme, les élèves sont motivés et ont soif d’apprendre ; … et c’est avec beaucoup de curiosité que nos partenaires découvrent toute cette énergie. En juillet 2021, Sarah Reyn et Kristof van Bunder sont venus nous rendre visite. Tous les deux travaillent pour le Fonds Prince Philippe, un des fonds de la Fondation Roi Baudouin. A la fin de leur visite, nous leur avons posé quelques questions.

Vous soutenez Teach for Belgium depuis 2020. Pourquoi avez-vous voulu établir ce partenariat ?

Sarah : Je suis responsable du Fonds Prince Philippe depuis cinq ans et c’est en fait étonnant que nos chemins ne se soient pas croisés plus tôt (elle regarde Caroline, directrice de TfB). Nous sommes vraiment très alignés sur le fait qu’il est primordial de renforcer les liens entre les communautés et nous aimons travailler sur de tels projets. Nous avons reçu une proposition de Teach for Belgium afin de co-soutenir un projet nommé « Créer des ponts », qui consiste à échanger des expériences entre les enseignants des communautés flamande et francophone. C’est vraiment quelque chose qui nous tient au cœur, alors pourquoi ne pas soutenir une organisation qui le fait et qui le fait si bien. C’était un bon match !

Aujourd’hui vous avez pu assister à une journée à l’Institut d’été. Qu’est-ce qui vous a marqué ?

Kristof : Ce qui est vraiment remarquable, je trouve, c’est la passion des gens qui sont ici. Tant les membres de l’équipe que les participants. Une énorme passion, un grand dynamisme. J’ai été très surpris par le degré de professionnalisme, mais aussi par la profondeur que vous atteignez durant ces moments de collaboration. Oui, j’ai trouvé ça fort impressionnant.

Avez-vous le souvenir d’un enseignant qui vous a influencé positivement ?

Sarah : Oui. J’ai eu la chance d’aller à l’école dans un contexte international, une école multilingue à l’étranger. Là-bas, j’ai été inspirée par des professeurs de français, ce qui m’a conduit à poursuivre des études de langues et lettres françaises. Durant mes études supérieures également, plusieurs professeurs m’ont transmis leur amour pour la littérature française.

Je pense que nous passons à côté de nombreuses opportunités dans notre pays. Le projet Teach for Belgium et en particulier le projet « Créer des ponts » sont de belles occasions afin de rapprocher les francophones et les néerlandophones, ces deux cultures, ces deux langues. On n’est pas obligé de s’inviter tous les jours, mais on peut apprendre tellement les uns des autres !

La visite de l’Institut d’été a donné à Sarah Reyn et Kristof van Bunder un grand souffle d’inspiration et d’énergie positive. De notre côté, nous avons été ravis de les accueillir.

Vous êtes également un de nos partenaires ou vous souhaitez le devenir ? Contactez-nous et venez nous rendre visite pendant l’été !

Vous avez aimé cet article? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp