Parole Aux Élèves – Asma

Asma est une jeune fille de 22 ans pétillante et pleine de vie qui étudie la communication corporate et
marketing en dernière année de master. C’est après avoir passé 12 ans de sa vie en Italie qu’Asma est arrivée
en Belgique, dans un Athénée Molenbeekois.

« J’ai eu la chance d’aller dans une école avec plein d’étrangers, ce qui m’a permis de m’intégrer peut-être
plus facilement parce que je ne me suis jamais sentie rejetée, bien au contraire. »

Asma n’a gardé que de beaux souvenirs de son école secondaire. Ce qu’elle retient avant tout c’est l’éternelle gentillesse et la bienveillance qu’on a eues à son égard. Des rêves plein la tête, la jeune femme a toujours été encouragée, poussée et soutenue par ses camarades et professeurs.

« Il ont tout le temps cru en moi, ils m’ont tout le temps poussée vers le haut donc finalement tu ne peux que
te donner à fond pour qu’ils continuent à croire en toi. Tu n’as pas envie de les décevoir. »


C’est ainsi qu’Asma a pu grandir et développer sa confiance en elle, entourée d’enseignants compréhensifs
et pleins d’humanité. Elle commence par nous parler de Monsieur D., un professeur d’anglais sincère, bon et qui avait à cœur de guider ses élèves sur le chemin de leur développement personnel.


« Il était trop drôle, hyper sincère, il avait étudié la psychologie et aimait bien nous donner nos qualités et défauts pour qu’on puisse travailler dessus. Par exemple, il m’avait dit que ma sincérité était peut-être un défaut et c’est lui qui m’a fait prendre conscience que parfois être trop sincère, c’est pas forcément positif et qu’il fallait faire la différence entre la sincérité et la méchanceté. C’est une distinction que je trouve très importante et quand j’ai ouvert les yeux par rapport à ça, ça m’a beaucoup aidée. »

Madame R., sa professeure d’espagnol et d’anglais, a également été très inspirante pour Asma.

« J’ai toujours eu un amour passionnel envers le Royaume Uni dans un premier temps, et puis, envers les Etats-Unis (Los Angeles, New York) ; j’ai toujours voulu y aller et elle avait un peu vécu mon rêve. Elle maîtrisait très bien les deux langues que je voulais maîtriser, c’est à dire l’anglais et l’espagnol, et en plus elle a vécu aux USA (donc tout ce que je voulais faire dans ma vie) et elle m’a fait comprendre que c’était tout à
fait possible. »


A partir de ce moment, Asma s’est donné les moyens d’atteindre ses nouveaux objectifs. Avec l’aide d’un de ses enseignants, Asma a pu trouver un job étudiant, lui permettant ainsi de gagner très tôt son indépendance et de mettre, au fur et à mesure, de l’argent de côté.


« Depuis je ne fais que voyager et tout mon argent je le mets dans mes voyages … J’ai été à LA, j’ai été à New York et j’ai aussi été à Londres en sachant que c’étaient mes trois destinations de rêve. »

Son conseil aux professeurs : « Ne soyez pas des tyrans, rappelez-vous de quand vous étiez des élèves, n’oubliez pas ce que vous avez pu ressentir à un moment donné quand vous étiez à leur place. »

Ses mots de la fin : « Ce n’est pas parce que tu n’as pas continué tes études que tu es un raté et ce n’est pas parce que tu as continué que tu es meilleur que les autres. / « Ne laissez pas les autres déterminer qui vous êtes. »

Vous avez aimé cet article? Partagez-le

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp